EXTRAITS DE MESSAGES:

- L'usurpateur dans l'Eglise: 6 juillet 1999

- Le futur roi de France: 5 décembre 1999

Message du 6 juillet 1999: l'usurpateur dans l'Eglise Catholique:

Écoute avec ton cœur et écris ce que Je veux dire à tous ceux qui M'aiment et veulent vivre selon Ma Parole. Soyez vigilants car dorénavant, le temps est venu où l'Usurpateur va se montrer à visage découvert, si Je puis dire! Il a pris visage humain et va se démasquer aux yeux de ceux qui ont reçu la grâce du discernement des esprits. Les autres "n'y verront que du feu"! Voilà une expression qui sonne vraiment juste en la matière! Beaucoup croiront en lui car il leur dira ce qu'ils veulent entendre, une justification de leurs conduites désaxées, mais ce ne sera que pour mieux les tromper. Alors J'avertis ceux que J'aime et qui M'aiment sincèrement, suivez toujours Ma voix, Ma Parole sainte et les recommandations et la pédagogie de Mon bien-aimé Pape. Lui seul dans le temps qui approche gardera l'orthodoxie de Ma religion catholique. Ne vous laissez pas égarer par le fourbe qui va bientôt séduire de grandes foules par de pernicieuses paroles. Croyez ce que Je vous enseigne et n'ayez confiance qu'en Mes saints prêtres que vous pouvez reconnaître à leur bonté, à leur vie de prière (les autres ne prient plus) et à leur humilité. Je peux dire d'ores et déjà qu'il s'agit bel et bien d'un personnage religieux de la Hiérarchie de Mon Église. Quelle souffrance que cette douleur de la trahison doublée de duplicité! Oui, Je souffre mais Je vaincrai à la face du monde Mon adversaire. Vous pouvez vous douter qu'il est déjà un adversaire acharné de Ma sainte Mère, celle qui doit lui écraser la tête! Cependant ne perdez pas de temps à haïr ce personnage mais passez-le à M'adorer. Nous avancerons plus vite ainsi à le démasquer. De toute façon, son orgueil et sa jubilation de M’avoir éloigné seront tels qu'il aura bien du mal à tenir son rôle! Il commencera, sous couvert de récentes découvertes, par nier Ma naissance divine, donc la virginité de Marie, Ma Mère, mais ceci n'est pas nouveau. Il s'attaquera ensuite, et c'est le point le plus important, à rabaisser l'Eucharistie au niveau d'un repas fraternel, arguant du fait que la sainte Cène est une tradition juive que Je n'ai fait que perpétuer. Mais, encore, ceci se dit déjà chez certains sceptiques! Le point le plus essentiel que Satan voudra nier, c'est la Résurrection, point de départ de votre rédemption. Le Christ est Sauveur par la Résurrection. Détruire cette foi, c'est introduire le doute volontaire dans l'âme humaine. Ne vous laissez aveugler par aucun argument. Je suis bien la résurrection et la vie. Et aucune secte douteuse ne peut remettre ceci en question, sauf aux yeux des ignorants! Et c'est véritablement ce que sont la plupart de vos contemporains, même ceux qui se proclament Mes fidèles, leur intelligence étant totalement obscurcie par les fumées que Satan déverse à flots depuis des années sur votre monde. Pauvre Terre, mais quelle gloire et quelle joie quand nous aurons vaincu!

La découverte dont Je te parle et qui sera prétexte à nier Ma Résurrection, c'est tout simplement des ossements qui Me seront attribués. Oui, on dira avoir trouvé Mon Corps que certains disciples occultes auraient dissimulé après Ma mort. Cela te rappelle quelque chose? Oui, un livre écrit à partir de voyages astraux - qui peuvent être bien réels, là n'est pas le problème - mais Satan a pouvoir d'agir aussi sur votre psychisme et peut tromper des gens par ailleurs sincères. La vérité, confirmée par les visions extatiques de nombreux saints, c'est que Je suis ressuscité et apparu à plusieurs reprises à Ma Mère, aux apôtres et aux disciples, puis que Je suis remonté vers le "Ciel" lors de l’Ascension. Ce sont là vérités immuables.

On voudra faire de Moi un grand maître de l'époque, strictement humain et assez génial pour faire coïncider Ma vie et son déroulement avec les attentes messianiques de certaines sectes juives de l'époque. Ne vous étonnez pas, rétablissez la vérité lorsque vous en avez l'occasion, pensez avec amour à Moi qui souffre tant de ces mensonges qui perdront certains et continuez à œuvrer pour Moi et avec Moi avec joie. Ma paix sera sur vous. Vous souffrirez plus (moralement) des calomnies qu’on dira contre Moi que de celles de votre famille et entourage contre vous. Ceci parce que vous M'aimez. Je vous soutiendrai de Ma Patience et de Ma Paix. N'ayez crainte!

C'est bien Moi, le Christ-Jésus qui vous parle ainsi depuis presque deux mois et Je ne saurais tromper vos attentes et vous mentir. Tout ce que j'ai dit s'accomplira, en temps et en heure.

Profitons de ce que nous ayons du temps pour avancer dans Mon enseignement. Écris ceci:

La foi est la vertu théologale la plus essentielle pour qui veut Me suivre. C'est pourquoi Je demande souvent des actes de foi à Mes fidèles. L'acte de foi, c'est la concrétisation de la foi, c'est l'action qui rend la foi visible. On peut dire : "Oh, moi je crois", mais sans actes de foi cela peut rester parole en l'air. Or, Je veux vous ancrer dans la réalité de la foi. Le premier acte de foi, c'est la prière: croire que Je suis attentif lorsque vous Me parlez et que Je réponds toujours, en Mon temps cependant, qui n'est pas le vôtre. C'est par ce moyen de la prière que Je Me fais connaître à votre cœur et que vous pouvez entrer dans Mon Sacré-Coeur. C'est de ce dialogue profond et réel que naît l'intimité que J'attends de vivre avec vous, au cœur de votre réalité physique ainsi que dans votre vie de l'âme. Non pas pour séparer mais pour insister sur le côté concret de Ma Présence.

L'acte de foi recouvre certes des gestes concrets, mais c'est avant tout un engagement de toute votre personne à Ma suite. La foi vous rend disciple de Mon amour dans l'éternité. Cela dépasse votre compréhension d'humain! Vous saisirez l'ampleur de ce que Je vous dis lorsque Je vous aurai accueillis près de Moi.

Quand vous avez la foi, vous avez tout, et c'est une grâce que Je vous donne et que vous pouvez demander. La foi, c'est la certitude de Mon amour pour vous, vous ne sauriez vous égarer bien longtemps! La foi, c'est aussi la confiance absolue dans votre Créateur: Je prends soin de vous.

Comprenez que vraiment le "Ciel" et la Terre sont en communication constante et que leur séparation n'est qu'une conséquence du péché. Tout ce que vous faites sur la Terre doit être fait en fonction du "Ciel". C'est ce que sainte Thérèse de Lisieux soulignait en disant "que tous nos ouvrages soient pour la vie éternelle".

Le "Ciel" n'est pas éloigné de vous.

Le "Ciel" que vous situez souvent à l'extérieur est en fait surtout quelque chose d'intérieur qui touche à l'âme. Votre vision uniquement binaire de l'univers vous empêche de comprendre la réalité du cosmos et la place que vous y occupez. Mon Royaume transcende cette division terre- "Ciel". J'ai dit : "Mon Royaume n'est pas de ce monde" et à Mes disciples : "soyez dans le monde sans être du monde". C'est-à-dire que par la foi en Moi, sur Terre, vous pouvez déjà vivre Mon Royaume. La foi vous fait dépasser les barrières de la matière pour faire descendre, déjà, Mon Royaume sur la Terre, par votre vie tournée vers Moi en M'accueillant dans votre cœur: là vous vivez dans Mon Sacré-Cœur (Royaume), sur la Terre comme au "Ciel". Et ce que l'on appelle religion n'est que l'expression de ce lien et de cette croyance. C'est pourquoi Je peux affirmer que seule la religion catholique est fidèle à Ma vision du monde, à Ma Vie et à Ma Parole. J'entends, bien sûr, la vraie religion catholique, celle qui n'est pas pervertie par la secte franc-maçonne, celle qui vit du souffle de Mon Esprit. J'attends tous ceux qui M'aiment dans cette conversion du cœur à Ma Présence, et donc à une vie fondée sur les sacrements que J'ai institués et que l'on ne retrouve dans leur intégralité et leur intégrité que dans l’Église catholique. L’œcuménisme doit être unité dans la vérité de la foi, non pas une espèce de bouillie insipide participant de chaque croyance. Je vous appelle à l'unité, derrière Moi et Ma sainte Mère qui toujours vous amène à Moi. Elle est Ma plus fidèle ambassadrice!

Le Coeur de Jésus doit être le centre de votre foi. En lui, vous trouverez tout ce qu'il vous faut et toutes certitudes d'être aimés de Dieu comme enfants de Son Coeur. Laissez-vous toucher par cet amour qui veut vous guérir et vous élever à votre vraie position d'enfant de Dieu. Mes Paroles s'adressent toujours au cœur de chacun, c'est-à-dire à son âme. C'est pourquoi Je dis souvent : "que celui qui a des oreilles entende"! La compréhension de ce que Je suis dépasse votre capacité intellectuelle et matérielle, il s'agit d'intelligence spirituelle, celle du cœur, celle de l'âme, celle de l'homme dans sa dimension d'être, issu du Coeur du Père. Votre vie terrestre est essentielle pour la vie de votre âme, ne laissez pas passer cette vie en futiles suppositions et vaines préoccupations. Œuvrez plutôt pour l'éternité dans la grâce de la foi en Moi que Je vous donne dès lors que vous en avez le désir et que vous y appliquez votre volonté.

"Celui qui vit en Moi aura la vie éternelle".

Amen.

Jésus-Christ

 

Message du 5 décembre 1999: le futur roi de France:

Je te bénis, petite fille, de choisir de Me consacrer ce temps libre. Tu viens de relire "par hasard", dans ce que Je dis à ta petite sœur Débora, qu'il y a deux moyens par lesquels Je suis avec vous: Mon Corps et Mes révélations. N'est-ce pas ce que Je t'avais dit il y a quelque temps?

Or, aujourd'hui, bien peu croient réellement à Ma Présence eucharistique et encore moins à Mes révélations qui font l'objet de la colère de Satan quasi-systématiquement. Ainsi as-tu encore appris ce matin comment un des évêques qui se disent Miens a voulu contrecarrer par une opposition publique la tâche que Je confie à Débora de parler de Ma révélation de Manduria. Ce qui n'a, heureusement, pas empêché Mon peuple de croire, car en la matière mieux vaut obéir au Roi de la Révélation que Je suis qu'à un de ces félons!

Désormais, l'apostasie est consommée et vient l'abomination de la désolation.

Je vous ai fait lire le livre du Marquis de la Franquerie intitulé La mission divine de la France, afin que vous compreniez ce qui concerne le lieutenant du Christ. Tu sais maintenant que ce titre désigne le roi de France et vous savez aussi que ce roi de France doit établir le Règne de Dieu sur la Terre. Telle est la mission divine de la France conduite par Mon lieutenant. Et la France, si bas soit-elle tombée, se relèvera sous l'action de ce roi que J'établirai en son temps par Mon onction particulière, et entraînera avec elle le monde entier et tous les peuples de la Terre. Chacun reconnaîtra par des signes que Je donnerai, ce roi qui se lèvera, comme Mon lieutenant, celui qui prêtera son bras et sa bouche pour qu'enfin la Terre M'accueille et que Je puisse établir Mon Règne de Paix et de Justice parmi Mon peuple. Ni David ni Salomon ne se doutaient de cette onction royale et sacerdotale qui allait leur être faite jusqu'au moment où elle l'a été. J'établis Moi-même les rois et Je viens "comme un voleur", nul ne sait le temps et encore moins qui est l'élu. Cela est possible car lors de l'onction l'âme est, par grâce particulière, entièrement revêtue du Christ, et n'a dès lors, que peu à voir avec ce qu'elle était auparavant. Enfin, elle revêt sa vraie dimension qui est sa mission particulière.

Dans l'histoire telle qu'on vous l'a transmise depuis des décennies, n'apparaît plus la dimension spirituelle qui lui donnerait son entière dimension et sa justification. Dieu habite parmi Son peuple comme Il l'a toujours fait. Cependant, à votre époque, Il est rejeté comme jamais Il ne l'avait été, et cela demande réparation. Comme l’Église demande pardon des erreurs de son histoire, Je demande, ici, solennellement, que la France en fasse de même, afin de guérir de ses plaies et de pouvoir vivre de nouveau sous les bénédictions particulières que Mon Père a accordées à ce peuple qui a Sa prédilection depuis l'origine des temps.

La France appellera, dans peu de temps maintenant, ce roi qui la reconduira à sa vraie place dans le cœur de Dieu, afin qu'elle accomplisse sa mission divine de Me donner au monde. De graves événements se préparent qui abaisseront son orgueil, lui montreront sa faute et la feront crier vers Moi comme vers son seul Sauveur. Alors J'enverrai celui que J'ai réservé pour cette heure. Sa poigne de fer sur l'enfer lui fera grincer les dents. Sa parole inspirée de Mon Esprit fera se tourner les cœurs vers le Ciel et vers le salut d'en-haut. Lui Me demandera pardon pour les fautes de son pays, ainsi la paix et la justice prévaudront de nouveau sur cette Terre. Je parle de lui en disant qu'il sera le dernier de sa race, car il a pour mission d'accomplir la mission de sa lignée qui a toujours été l'établissement de Mon Règne de Gloire. Par lui et par Moi cela sera.

Ainsi Je serai, Moi, le Christ, le Roi de l'univers que Je suis déjà dans les sphères célestes, la Terre enfin aura rejoint le Ciel par son adhésion à Ma Personne royale de Fils de Dieu. La Terre sera prête à entamer son chemin de gloire, ayant clos le chemin de salut [...]

David ou Salomon vivaient selon la Parole de Dieu et d'emblée, comme tous ceux de cet âge, ils étaient parfaitement abandonnés à la Volonté divine sur eux, ainsi n'ai-je pas eu à les préparer à leur mission.

A chaque situation, sa solution. Je veux agir avec vous, ainsi J'adapte Ma pédagogie à chacun, selon ce que J'ai mis en lui. Ce roi se lèvera, qu'il le veuille ou non, car Je suis le Roi des rois, qui résistera à Mon appel?

Trop de calme annonce la tempête: attention, terre de France, car J'envoie Mon Esprit contre toi! Contre ton cœur pour te serrer sur le Mien, si tu M'accueilles. Contre ton orgueil, si tu Me refuses encore. Nul ne pourra rester indécis, il faudra choisir, et choisir vite, alors décidez-vous dès maintenant! Va en paix, c'est Moi qui dicte.

Jésus-Christ